J'étais bien caché....

Une progression lente et silencieuse dans une coupe de régénération du couvert forestier

m'offre la possibilité d'observer un daguet couché.

Ce seront ses dagues qui le trahiront. 

Le reste de l'animal faisant corps avec l'environnement.

Rien n'était gagné, il restait "à accrocher" le collimateur sur une infime partie dévoilée.

Bon weekend.

@+ Fabrice.

Exifs prise de vue : F 4 - 1/2000 s - 1600 ISO - 10 H 39 -

1U7A2180