le plus beau cerf que j'aurai aperçu en Côte d'Or.

Très tôt, sortant d'une épaisse brume, il se dirigera vers moi.

Je suis debout contre un arbre. Il s'arrétera à moins de 20 mètres. Il ne m'aura pas détecté.

Il partira en longeant la lisière et entrera dans la forêt pour disparaitre.

Aucune photo n'est recadrée. Pour la dernière, je n'avais pas d'autre possibilité car seulement quelques mètres nous séparent.

Quelle complicité, vous ne pouvez pas imaginer !

@+ Fabrice

16_cors_116_cors_216_cors_316_cors_416_cors_5